Accueil » Histoire » Sur les bancs publics

Sur les bancs publics

L'Histoire se raconte

Les bancs publics

___________________________

L'Histoire se raconte

L’Histoire se raconte

___________________________

L'Histoire se raconte

Mise à découvert


 
 

___________________________

La façon dont on raconte l’Histoire contemporaine ressemble à un grand concert où l’on présenterait d’affilée les cent trente-huit opus de Beethoven mais en jouant seulement les huit premières mesures de chacun d’eux.

Milan Kundera – La lenteur

Publicités

4 réflexions sur “Sur les bancs publics

  1. C’est une superbe idée de raconter l’Histoire ainsi sur les bancs publics. J’aime énormément et vos photos sont bien précieuses. Un grand merci, Pierre.

  2. Eh ben, ils sont bien conservés, quand même ces bancs, posé en 1830, 1839 ou 1919. Bon, je plaisante (comme d’habitude)… mais c’est vrai que c’est un peu bizarre. Je crois que c’est parce que ces phrases sont d’une concision, presque chirurgicale… nette et précise. Il me manque un peu de sentiment… enfin bon, il faudrait les lire toutes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s