Deux destins, deux routes

Des univers particuliers

Deux solitudes

___________________________

Dos-à-dos

Deux destins

___________________________

Une issue commune

Deux routes parallèles

___________________________

« J’étais à mi-chemin de la traversée de l’Amérique, sur la ligne de partage entre l’Est de ma jeunesse et l’Ouest de mon avenir » – Jack Kerouac – Sur la route

Publicités

Une image fugitive

Une image fugitive

Marcheurs d’un jour

___________________________

Une image fugitive

Un coureur

___________________________

Image fugitive

Marcheurs du jour

___________________________

Les moments très beaux sont toujours mélancoliques. On sent qu’ils sont fugitifs, on voudrait les fixer, on ne peut pas. – André Maurois – Climats (1928)

Dans l’éphémère

Les idées vieillissent

Depuis Isaac Asimov

___________________________

Le vieillissement

Les idées…

___________________________

Depuis Azimov

… des ancêtres éphémères

___________________________

« Contre la stupidité, les dieux eux-mêmes luttent en vain » – Isaac Asimov, « Les dieux eux-mêmes… » Denoël, 1974

___________________________

Traverser la nuit

Traverser la nuit

Nous y allons

___________________________

Traverser la nuit

Nous y sommes

___________________________

Traverser la nuit

Nous avons réussi

___________________________

La nuit aveuglait les chemins.

Jorge Luis Borges (L’auteur et autres textes, trad. Roger Caillois, p.19, Gallimard coll. Du monde entier)

Pour un été

Pour un été

… en groupe

___________________________

Pour un été

… en duo

___________________________

Pour un été

… en solo

___________________________

To see a world in a grain of sand
And a heaven in a wild flower,
Hold infinity in the palm of your hand
And eternity in an hour.

Dans un grain de sable voir un monde
et dans chaque fleur des champs le Paradis,
faire tenir l’infini dans la paume de la main
et l’Éternité dans une heure
.

William Blake (Auguries of Innocence)

___________________________

Photos prises le 4 juin 2010 au Jardin botanique de Montréal

Ma présence ennuie

Ma présence ennuie

« Vous êtes là? »

___________________________

Ma présence ennuie

« Excusez-moi »

___________________________

Ma présence ennuie

« Un autre photographe! »

___________________________

Dehors,
L’air qui s’ennuie
Devient le vent.

Eugène Guillevic (Du domaine, p.101, Poésie/Gallimard)

___________________________

Les photos ont été prises le 29 juin 2011 au Vieux-Port de Montréal